page en construction

La Transformation de la Souffrance Emotionnelle :
Dénouer le sentiment de solitude & recouvrer son Soi authentique avec l’AEDP

(nombreuses présentations de séances de thérapie vidéo)

L’AEDP  représente l’une des approches psychothérapeutiques, qui connaît l’un des développements les plus rapides pour travailler avec les traumatismes liés à l’attachement. Sa théorie sur la transformation, qui place neuroplasticité et théorie de l’attachement au sein de l’action clinique, rencontre une reconnaissance mondiale de plus en plus forte.

Quelles sont les raisons de cette popularité à travers le monde ? Jusqu’à récemment le monde de la santé mentale se focalisait sur la pathologie et était dépourvu de concepts pour saisir les forces motrices du bien être physique et mental. S’appuyant sur la recherche en neurosciences et en psychologie du développement, l’AEDP réforme les biais attribués à la pathologie. L’AEDP affirme que nous possédons biologiquement les ressources pour guérir, pour nous relever et reprendre tout développement interrompu.

Fort de cette résilience naturelle, la thérapeutique AEDP est fondée sur les capacités innées de guérison. Le modèle clinique de l’AEDP indique la manière d’entraîner notre résilience innée et l’arrimer au traitement. En mettant l’emphase sur l’importance du travail expérientiel lié à l’attachement, l’émotion et la transformation, l’AEDP tire parti de la sécurité et de la connexion développées au sein de la relation entre le thérapeute et le patient pour faciliter le mieux-être. Celui-ci se développe à travers le suivi minute après minute du processus thérapeutique et des stratégies d’interventions expérientielles.

Des vidéos de réelles séances cliniques seront présentées pour démontrer le suivi minute après minute de l’expérience ancrée physiquement et de la régulation (ii) de l’affect au sein de la dyade relationnelle. Ainsi, l’AEDP permet à la personne de se sentir en sécurité et reconnue, (iii) d’élaborer toute souffrance par exemple stress, traumatisme, expériences émotionnelles douloureuses, (iv) de réparer le traumatisme relationnel, de libèrer pleinement le fonctionnement fondamental de son Self et (v) d’aboutir naturellement à son point culminant pour éclore, par exemple en expériences profondément positives telles que la vivacité, l’espoir, la foi, la clarté, le sentiment d’être acteur, la simplicité, la compassion, la joie et la vérité. Le focus et l’élaboration expérientiels du vécu de la transformation au sein de la dyade, qui soigne, s’avèrent clés pour y parvenir.

Dans cette formation de deux jours, les thérapeutes apprendront à :

  • rapidement développer une relation d’attachement sécure
  • transformer l’anxiété et la honte en travaillant avec les défenses
  • faciliter et réguler le patient dans son expérience émotionnelle ancrée physiquement
  • cibler et réparer la pathologie relationnelle et renouer le patient avec son Self authentique et fondamental
  • identifier la phénoménologie de l’expérience de transformation

Ce séminaire de deux jours sera traduit de l’anglais en français par des professionnels bilingues formés à l’AEDP.

Participants : cette formation est réservée à tous les professionnels de la santé mentale (médecins, psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, psychanalystes….) indépendamment du leur niveau de compétence et/ou expertise.

 

Agenda

Jour 1 : vendredi 14 déc 2018

9h00 Bienvenue et introduction

9h15 Aspects fondamentaux de l’AEDP

Défaire la solitude, créer une base de sécurité de laquelle des émotions insupportables -et préalablement craintes/évitées- peuvent être accédées et vécues,  privilégier des tendances actualisantes, travail expérientiel explicite avec l’expérience relationnelle,  construire/favoriser la capacité réceptive sont certains des aspects théoriques et cliniques à la pointe, qui font de l’AEDP une des approches pour guérir les traumas d’attachement qui se développe le plus rapidement.

10h15 pause

10h30  Video clinique pour démontrer l’AEDP en action

12h00  questions & réponses, discussion

12h30  Pause de midi/repas

14h00  La phénoménologie de l’expérience transformationnelle

Les schémas cliniques principaux qui guident notre travail seront enseignés, avec un accent sur les 4 états et les 3 transformations AEDP d’états et leurs marqueurs somatiques/affectifs.  Vidéos cliniques.

15h30  Pause

15h45 Pleine conscience dydique : exister dans le cœur et l’esprit de l’autre

Comment le metaprocessing de l’expérience relationnelle peut être utilisée pour approfondir les gains thérapeutiques, promouvoir la résilience, augmenter la capacité relationnelle et approfondir les expériences réceptives d’être vu, senti, reconnu et compris.  Vidéos cliniques.

17h00  Discussion

Jour 2. Samedi 15 décembre 2018

9h00  Reflections du jour 1

9h15  Travailler avec la résistance en AEDP

La résistance et l’armure caractérielle profondément ancrée sont des obstacles majeurs à l’accès de son soi profond/nucléaire et authentique.  Nous allons explorer les différentes façons avec lesquelles nous travaillons  en AEDP avec l’anxiété, les état activés, et des défenses étanches.  Vidéos cliniques.

11h00 Pause

11h15 Travailler avec des expériences émotionnelles intenses en AEDP

L’accès, la facilitation et le « working through » d’expériences émotionnelles intenses.  Processer jusqu’à la complétion et émergence de la résilience.  Vidéos cliniques.

12h30 Pause de midi/repas.

14h00  Le pouvoir de la présence assurée et incarnée du thérapeute

En AEDP, le thérapeute est l’intervention.  Voir comment l’engagement actif du thérapeute, sa contante mise à disposition et « aller au-delà de refléter » conduit à des processus de guérison profonde.  Vidéos cliniques.

15h15 Pause

15h30  Exercices expérientiels

Les participants auront l’occasion d’essayer des habiletés en AEDP en petits groupes et en expérimentant de mini-séances thérapeutiques

16h00  Discussion, questions et réponses , métaprocessing de l’expérience de l’atelier

 

asf