L’AEDP ( Accelerated Experiential Dynamic Psychotherapy) a été développée par Diana Fosha, PHD.  Diana Fosha est la fondatrice et la directrice de l’Institut AEDP. Elle s’efforce depuis plus de 20 ans de donner des bases scientifiques à l’AEDP.

L’AEDP est une thérapie expérientielle orientée vers la guérison,  s’appliquant au traitement  des traumas d’attachement et entremêlant subtilement attachement, émotions et processus de transformation.  L’AEDP intègre la neuroplasticité, la science de la reconnaissance, les neurosciences de l’attachement, ainsi que les recherches sur l’importance de la  relation dyadique dans le développement de la personne.

S’intéressant à la phénoménologie de l’expérience, Diana se situe à l’avant garde de la théorie et de la pratique de la transformation thérapeutique.  La théorie de la transformation, centrale à l’AEDP, met la neuroplasticité directement en action dans le contact avec le patient ;  cette théorie a gagné de plus en plus de reconnaissance dans la communauté thérapeutique.  En changeant la manière dont le changement en thérapie est conceptualisé, Diana a ouvert de nouvelles possibilités  prometteuses dans ce domaine.

Diana Fosha est l’auteure du livre « The transforming Power of Affect”  ( ~un Modèle pour l’accélération du changement ) ( Basic Books, 2000).  Diana est la rédactrice en chef au côté de Dan Siegel et de Marion Salomon, du livre The Healing Power of Emotion: Affective Neuroscience, Development & Clinical Practice (Norton, 2009), dans la collection sur la Neurobiologie Interpersonnelle  crée chez Norton.  Elle est la co-auteure avec Natasha Prenn  des “Essentials of AEDP supervision” (APA 2016) (Principes fondamentaux de la supervision en AEDP).  L’APA ( American Psychological Association) a édité 2 DVD portant sur son travail clinique avec des patients, ainsi qu’1 DVD filmant en direct son travail de supervision.

Elle a écrit de nombreux articles et chapitres de livres portant sur les processus de transformation et de guérison dans la thérapie expérientielle et le traitement des traumas.  Vous pouvez en retrouver à  https://www.aedpinstitute.org/publications/articles/  et à http://www.aedp.eu/?page_id=4&lang=en .  Elle a participé à l’écriture de plusieurs chapitres de livres ;  entre autres:

-“Healing moments in Psychothérapie” au coté de Dan Siegel et Marion Solomon ( Norton 2013), )

Advances in contemplative psychotherapy: Accelerating transformation, avec Loizzo, Neale & Wolfe (Norton, 2017);

-Clinical pearls of wisdom: 21 leading therapists offer their key insights, avec M. Kerman (Norton, 2009);

Treating Complex traumatic stress disorders (Adults): Scientific Foundations and Therapeutic Models, An Evidence-Based Guide, de C. Courtois & J. D. Ford (Guilford, 2009);

Healing trauma: Attachment, mind, body and brain, avec Marion Solomon et Daniel Siegel (Norton, 2003);

The comprehensive handbook of psychotherapy, Volume 1: Psychodynamic and object relations therapies, avec J. J. Magnavita (Wiley, 2002).

Diana est célèbre pour son style d’écriture à la fois puissant, précis, évocatif et poétique.  Elle a su capturer l’esprit de l’AEDP au travers de certaines expressions comme:
“réparer/défaire la solitude” “exister dans la pensée et le coeur d’un Autre” “un Vrai Autre” ”rendre l’implicite explicite, et faire de l’explicite une expérience” ”restez avec votre ressenti et restez avec moi” “ rigueur sans honte”, “révéler judicieusement des aspects personnels”(pour le thérapeute).

Diana vit à New York City; elle a un doctorat en psychologie clinique du City College de City University of NY (CUNY). Elle enseigne au département de Psychiatrie de NYU ( New York University), au centre médical St Lukes/Roosevelt (maintenant Mount Sinaï) à New York City et intervient dans les programmes de doctorat de l’institut Derner pour les Etudes Psychologiques Avancées et à la  City University of New York.